Cellulite : Comment la supprimer sans nuire à sa santé

La cellulite, en vrai c’est quoi ?

Les adipocytes sont des cellules dont le rôle consiste à stocker la graisse. Elles sont localisées sous l’épiderme et dans les muscles. Quand l’alimentation est trop abondante ou trop énergétique (riche en sucres et en graisses), les adipocytes se chargent de lipides et l’organisme prend du poids.

De plus en plus gonflées, elles finissent par manquer de place et sont serrées les unes contre les autres sous le derme : apparaissent alors ces capitons disgracieux qui forment la peau d’orange.

Les 3 types de cellulite

La cellulite, que l’on nomme aussi lipodystrophie  superficielle, est une variante de la répartition du tissu adipeux. Comme nous l’avons vu, elle est le résultat d’un stockage des lipides dans les cellules graisseuses, ce qui finit par former un amas de graisse. L’épiderme prend alors une apparence bosselée qui donne cet effet capitonné caractéristique de la cellulite.  Ce phénomène est particulièrement présente chez les femmes, sous différentes formes.

Il existe donc 3 types de cellulite :

  • la cellulite adipeuse : elle implique uniquement une augmentation du tissu adipeux : c’est la forme de cellulite la plus courante chez les femmes.
  • la cellulite aqueuse : elle inclut à la fois une rétention d’eau et une augmentation du tissu adipeux : moins courante mais répandue chez les femmes ayant une signature hormonale (code génétique) favorisant cette forme de cellulite.
  • la cellulite fibreuse ou fibrolipodystrophie : les cellules graisseuses sont emprisonnées par les fibres de collagène, qui se sont multipliés, épaissies et régidifiés autour des adipocytes. On parle de cellulite incrustée, ou de fibrose : c’est la forme la plus difficile à éliminer, car elle est stockée depuis longtemps.

La formation de cellulite est souvent le résultat d’une balance énergétique déséquilibrée.

Cellulite et balance énergétique

Si la cellulite peut trouver une explication hormonale (ou génétique), elle est souvent le produit d’un déséquilibre de la balance énergétique : l’entrée d’énergie est supérieure à la dépense énergétique, ce qui crée inévitablement un stockage graisseux. Une alimentation trop riche combinée à un manque, ou à une absence totale d’activité physique, va influencer la formation d’une peau capitonnée. La cartographie hormonale accentuera la formation de cellulite dans telle ou telle zone et favorisera tel ou tel type de cellulite.

Adapter une bonne hygiène de vie à travers la nutrition et le sport, permet de limiter la création de cellulite et de favoriser son élimination progressive et de manière durable.

Les 7 habitudes alimentaires pour lutter contre la cellulite

1- éliminer le sel raffiné : il favorise la rétention d’eau et donc la cellulite de type aqueuse. Le sel gris (non raffiné) est de bien meilleure qualité. Dans ce cas, il peut être consommé avec modération.

2- limiter la consommation d’aliments trop riches en glucides pour stopper le stockage de cellules graisseuse : plats préparés, charcuterie, desserts lactés, sucre blanc raffiné, etc. . Les produits industriels et transformés sont remplis de dextrose et de maltodexrine (agents conservateurs), renforçant encore plus leur teneur en mauvais glucides (sucres très rapides et artificiels). Ce qui augmente considérablement l’apport énergétique et donc le stockage.

3- arrêter les aliments riches en mauvaises graisses (graisses saturées, graisses transformées et omégas 6). Le fast food, les sauces industrielles et pâtisseries par exemple, sont à diminuer largement, et dans l’idéal à supprimer définitivement. À la fois pour votre physique et votre santé !

4- augmenter la consommation de fruits : ce sont de bons glucides (sucres naturels avec un indice glycémique moyen grâce aux fibres) qui contiennent des vitamines et des minéraux, indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Privilégier les fruits rouges qui sont pleins d’anti-oxydants puissants et favorisent ainsi une bonne circulation sanguine. En plus, ils permettent de booster l’effet drainant de certains légumes. Les framboises, les myrtilles et autres baies sont d’excellents choix (frais ou surgelés).

5- consommer plus de légumes : riches en vitamines et minéraux (antioxydants), ils permettent de nourrir le corps positivement avec un apport calorique très faible et donc de limiter l’apport énergétique. Privilégier les légumes à effet drainant et riches en potassium : le radis noir ou l’asperge en sont des exemples. Il en existe pleins d’autres que vous trouverez facilement sur internet, notamment sur le site LaNutrition.fr.

6- consommer plus de  » bonnes graisses  » : les acides gras contenus dans certaines huiles végétales (huile d’olive, huile de lin ou de noix), dans les petits poissons gras (maquereau et sardine), les noisettes, les amandes ou encore l’avocat, sont à promouvoir dans vos repas et collations. En effet, les bonnes graisses sont peu stockées par l’organisme, réduisent la rétention d’eau et favorisent l’utilisation des graisses de réserve.

7- boire suffisamment : environ 1,5L d’eau par jour pour lutter contre la rétention d’eau et favoriser le bon fonctionnement de l’oragnisme.

Le stockage des graisses, et donc la formation de cellulite, est largement influencé par la qualité du fonctionnement de l’organisme. Un organisme qui fonctionne bien stockera beaucoup moins et mieux qu’un organisme qui fonctionne mal.

Un rééquilibrage alimentaire constitue une étape indispensable dans l’élimination de la cellulite, mais cela doit être combiné à un bon sommeil et à de l’exercice physique.

Le TOP 4 des sports anti-cellulite

1- les sports aquatiques sont reconnus pour leurs effets bénéfiques : natation, marche subaquatique, etc. . La pression exercée par l’eau sur le corps permet une intensification du travail musculaire en favorisant drainage et circulation sanguine sur les zones clés : jambes, fesses et bras.

2- le circuit training : combinant cardio et renforcement musculaire, il permet de brûler une grande partie des réserves énergétiques tout en tonifiant l’ensemble du corps.

3- le HIIT ou power training : beaucoup plus intense que le circuit-training, l’entraînement en intervalles de haute intensité est sûrement le meilleur moyen pour perdre du gras, améliorer la masse musculaire et la condition physique générale. Il permet d’améliorer le métabolisme de base et la gestion du stockage l’énergie.

4- la boxe et/ou le cardio-boxing : l’intensité cardio-pulmonaire très élevée, les déplacements, la variété, la combinaison et la complexité des mouvements en font un outil remarquable pour améliorer son état de forme global et perdre du poids. Avec le HIIT, la boxe est sans aucun doute l’un des sports les plus effiaces pour vider l’ensemble des réserves et renforcer tout le corps.

Attention, c’est l’intensité physique de vos entraînements qui est importante. Vous pouvez pratiquer le sport le plus complet et ne pas avoir les résultats escomptés si vous n’y mettez pas la bonne intensité.

EN CONCLUSION

Pour résumer, en fonction de votre signature hormonale, la cellulite va plus ou moins se stocker dans telle ou telle zone du corps. Il est d’ailleurs possible de trouver chez certaines femmes des cellulites mixtes. Néanmoins, l’alimentation et le niveau d’activité physique sont les principaux facteurs de production de cellulite.

Pour identifier au mieux votre type de cellulite, le mieux est d’aller voir un spécialiste qui, normalement (s’il est bien intentionné), vous conseillera d’améliorer votre alimentation et de bousculer vos habitudes sportives.